S'abonner à un flux RSS
 

Le Rhône en 100 questions : 5-01 Comment se font la surveillance et la prévision des crues dans le bassin du Rhône ?

De Wikhydro
le rhone en 100 questions multi579
Cette page fait partie du deuxième chapitre: "Le fonctionnement du fleuve", de l'ouvrage '"Le Rhône en 100 questions'", une initiative de la ZABR avec l'appui de toute l'équipe du Graie et soutenue par les instances qui ont en charge la gestion du fleuve.





La réforme de l’annonce des crues mise en place en 2006 en application de la loi « Risques » de juillet 2003 et de son décret 2005-28 du 12 janvier 2005, qui est de la responsabilité de l’État, a pour objectif de passer de l’annonce à la prévision des crues. Il s’agit de gagner en capacité d’anticipation pour gérer les crises provoquées par les inondations et de permettre à tous les acteurs (particuliers, collectivités, etc.) d’accéder en temps réel à toute l’information disponible.


Sommaire

Surveiller


cours d eau surveilles par les services de prevision des crues
Les services de prévision des crues (SPC), chargés de surveiller, de prévoir et de transmettre l’information sur les crues, ont été créés en respectant une logique hydrologique. Sur le Rhône, la compétence a été répartie principalement entre deux services.
Ce découpage est principalement justifié par la typologie des crues (crues méditerranéennes et cévenoles, sans crue amont du Rhône) entre :
  • le service de prévision des crues « Rhône amont, Saône » (jusqu’à la limite des départements Loire et Ardèche) ;
  • le service de prévision des crues « Grand Delta » sur le Rhône aval et ses affluents.

Les échanges d’information en temps réel entre ces deux services, et également avec le service de prévision des crues « Alpes du Nord » pour les apports de l’Isère, permettent d’avoir une analyse globale des crues du Rhône. 

Sur le Rhône et ses affluents, sont installées des stations (une vingtaine sur le Rhône) qui mesurent et transmettent en temps réel la hauteur d’eau.

Ces stations sont gérées par la Compagnie Nationale du Rhône (CNR ) ou par l’État. Des échelles limnimétriques, installées à proximité de l’appareil de mesure, permettent aux équipes de maintenance de contrôler la mesure et aux riverains d’établir des correspondances entre la hauteur d’eau et les conséquences des inondations. Des mesures ponctuelles du débit du cours d’eau permettent d’établir une courbe de relation entre les hauteurs et les débits, grandeurs utilisées dans les modèles de prévision.


Prévoir


station de laguiere
Les Services de Prévision des Crues (SPC) qui disposent en temps réel, des hauteurs et débits grâce aux stations de mesure implantées tout au long des cours d’eau ainsi que des données de pluies (pluviomètre et radar) et des prévisions de pluies de Météo-France, suivent en permanence les cours d’eau. Ces données alimentent des modèles de prévision (propagation de débit, transformation de la pluie en débit pour l’amont des bassins, modèles hydrauliques…) qui permettent de prévoir des débits et des hauteurs d’eau à des échéances variables suivant la typologie des crues.




Transmettre l’information


L’information sur les crues, collectée ou élaborée par les SPC, est communiquée en temps réel sur Internet au travers de la carte « Vigilance crues » qui indique le niveau de vigilance (suivant quatre couleurs) sur les tronçons surveillés par l’État, avec en cas de crue des bulletins de suivi réguliers détaillant les prévisions.
Ce site www.vigicrues.ecologie.gouv.fr permet également un accès en temps réel aux données hydrométriques (hauteurs et débit).
Cette information est simultanément envoyée aux préfectures, qui alertent les maires concernés, eux-mêmes chargés d’alerter la population.
exemple de carte de vigilance crues

Ce qu’il faut retenir


Chaque service de prévisions des crues applique un règlement de surveillance, de prévision et de transmission de l’information sur les crues, qui est disponible sur Internet (sur le site de la DIREN Rhône Alpes, délégation de bassin Rhône-Méditerranée et sur
le site de chacun des services de rattachement des SPC), qui décrit le périmètre surveillé par le SPC, ainsi que la nature des prévisions et des informations transmises.
Voir le site www.vigicrues. ecologie.gouv.fr.



question précédente | retour au sommaire | question suivante

Outils personnels