S'abonner à un flux RSS
 

Résultats de la recherche

De Wikhydro
  • ...penser entre les hautes et les basses latitudes mais encore faut-il que le ralentissement de la MOC soit équilibré avec les nouvelles conditions thermiques ...e région aux modifications de climat. Tous les modèles convergent sur un ralentissement de la MOC à échelle de la centaine d’année [11].<br>Cependant,
    Pertinence : 0,0% - 9 Kio (1 513 mots) - 14 février 2013 à 18:28
  • ... espèces capables de résister au courant; les bras latéraux, au courant ralenti, favorables au développement des jeunes alevins; les bras morts dont l’ Cette dynamique fluviale entretenait un écosystème complexe donc résistant. La diver
    Pertinence : 0,0% - 6 Kio (946 mots) - 23 novembre 2012 à 14:43
  • ...’épuration des nappes. Elles contribuent à la régulation des crues en ralentissant le courant, en écrêtant l’onde de crue et en servant de réservoi
    Pertinence : 0,0% - 6 Kio (997 mots) - 23 novembre 2012 à 14:43
  • ...épingle du jeu et à mobiliser les atouts d’un territoire régional peu dynamique. En réalité, la ville ne joue pas son rôle moteur de la croissance r ...lusieurs domaines. D’un point de vue économique, elle est beaucoup plus dynamique et attractive, et détourne de nombreux investissements de Łódź. L
    Pertinence : 0,0% - 40 Kio (6 629 mots) - 14 octobre 2014 à 14:35
  • ...aisonnière (augmentation du pH avec la température), les conditions hydrodynamiques (upwelling, i.e. remontée d’eau profonde riche en CO<sub>2</sub>), ...es à seuil qui entraînent un basculement irréversible vers une nouvelle dynamique. De la conjugaison de cet ensemble de phénomènes naît la difficulté
    Pertinence : 0,0% - 30 Kio (4 893 mots) - 4 février 2013 à 10:30
  • ...La présence d’obstacles aux écoulements (digues basses, épis…), qui ralentissent les courants, augmente le dépôt d’alluvions.<br>L’augmentation *'''À l’état naturel, la dynamique fluviale pouvait compenser le comblementdes lônes.'''
    Pertinence : 0,0% - 7 Kio (1 168 mots) - 23 novembre 2012 à 14:43
  • ...5 et 2008, l’élévation du niveau marin moyen s’est considérablement ralentie.<br> ...5 et 2008, l’élévation du niveau marin moyen s’est considérablement ralentie.<br>
    Pertinence : 0,0% - 21 Kio (3 322 mots) - 14 février 2013 à 18:26
  • *un ralentissement et une uniformisation de l’écoulement&nbsp;; ...port solide et transport liquide étant naturellement équilibrés dans la dynamique fonctionnelle d’un cours d’eau, le déficit génère souvent une é
    Pertinence : 0,0% - 17 Kio (2 825 mots) - 29 mars 2013 à 14:31
  • '''''Principe général de l’érosion des berges: moteur de la dynamique fluviale'''''<br>Les phénomènes d’érosion et de sédimentation jou ...rnes&nbsp;» permettent une sédimentation des matières en suspension par ralentissement des écoulements et ruissellements. Les matières en suspension cap
    Pertinence : 0,0% - 28 Kio (4 766 mots) - 13 avril 2015 à 13:38
  • ...peu moins haut qu'à l'est, vers 3,80 m NGF mais la différence, due à la dynamique de rupture des digues, pourrait ne pas se répéter lors d'une prochain ...é par ceux-ci s'est dégradée et lors de Xynthia, il n'ont pas permis de ralentir la submersion. <br>Un levé des hauteurs de seuil des maisons inondées a
    Pertinence : 0,0% - 10 Kio (1 730 mots) - 30 janvier 2013 à 10:21
  • ...omme indiqué au chapitre 2. Avec la diminution de la profondeur, la houle ralentit et sa longueur d’onde diminue, entraînant le gonflement de la houle ca Le lieu de déferlement ou breaker zone est très dynamique, car c’est le lieu de dissipation maximale de l’énergie des houles
    Pertinence : 0,0% - 11 Kio (1 905 mots) - 16 janvier 2015 à 11:54
  • L'analyse de la dynamique de la submersion et des possibilités de protection ont conduit à clas ...n cas de réédi­tion d'une hauteur d'eau de 4,50 dans les pertuis, qu'un ralentissement de la montée des eaux à Lauzières (la cote maximale serait peu a
    Pertinence : 0,0% - 14 Kio (2 396 mots) - 13 février 2013 à 11:28
  • ...ées : hydraulique fluviale, hydraulique maritime, hydrogéologie et morphodynamique.<br /> ...ons comme limite amont de l'estuaire la limite de propagation de la marée dynamique de vives-eaux en période d'étiage de la rivière<ref>Tanguy J.M., Mig
    Pertinence : 0,0% - 23 Kio (3 878 mots) - 28 juin 2017 à 21:11

Voir (20 précédentes | 20 suivantes) (20 | 50 | 100 | 250 | 500).

Affichages
Outils personnels