S'abonner à un flux RSS
 

Bassin anaérobie (HU)

De Wikhydro
Version du 1 novembre 2022 à 18:08 par Bernard Chocat (discuter | contributions)

(diff) ← Version précédente | Voir la version courante (diff) | Version suivante → (diff)

Traduction anglaise : Anaerobic tank

Dernière mise à jour : 01/11/2022

Dans une station d'épuration à boues activées en aération prolongée, bassin maintenu dans des conditions anaérobies afin d’accroître les rendements de la déphosphatation.

Principe de la déphosphatation biologique

La déphosphatation nécessite plusieurs phases successives (voir figure 1) :

  • Lorsqu'elles sont en conditions anaérobie, certaines bactéries appelées « PAO » (phosphorus accumulating organisms) relarguent dans le milieu aqueux, sous forme d’orthophosphates, le phosphore qu’elles utilisent pour l’assimilation des acides gras volatils.
  • Si les conditions redeviennent aérobies, les orthophosphates relargués sont réabsorbés et sur-accumulés par la biomasse épuratrice.
  • L’extraction des boues biologiques permet alors une élimination accrue du phosphore.

La déphosphatation biologique repose ainsi sur une succession de phases anaérobies et aérobies.


Figure 1 : Évolution de la concentration des phosphates dissous dans le bioréacteur en milieu anaérobie et aérobie ; Source : Trevi environnement.
Outils personnels