S'abonner à un flux RSS
 

Organe (hydraulique) de contrôle (HU)

De Wikhydro
Version du 19 septembre 2019 à 10:35 par Philippe Bagot (discuter | contributions)

(diff) ← Version précédente | Voir la version courante (diff) | Version suivante → (diff)

Traduction anglaise : Control structure, Regulator

En assainissement, ce terme désigne un dispositif, éventuellement activé à distance, permettant de modifier, de façon automatique ou semi-automatique la circulation des flux dans le système d’assainissement. On parle parfois simplement d’organe hydraulique ou d’organe de contrôle ou encore de régulateur. Un organe de contrôle est mis en mouvement par un actionneur. Du fait de l’importance de cette pièce dans le fonctionnement du dispositif, on utilise également parfois le mot actionneur pour désigner l’ensemble de l’organe de contrôle.

Les organes hydrauliques permettent en particulier de contrôler l’aiguillage, le délestage ou le stockage des eaux selon les capacités disponibles et les risques. Ils sont principalement utilisés pour alimenter et vider les bassins de retenue, pour gérer les répartitions de débits entre conduites, notamment par alimentation des collecteurs de délestage, pour favoriser la régulation des apports aux stations d’épuration, pour réguler les flux rejetés par les déversoirs d’orage ou pour protéger certains ouvrages spéciaux contre des refoulements (par exemple les stations de crue). On distingue les régulateurs fixes ou statiques (static regulator) dont les caractéristiques sont fixées une fois pour toute, et les régulateurs dynamiques (dynamic regulator) qui sont pilotés en temps réel, éventuellement à distance. Les régulateurs fixes peuvent prendre la forme d'un seuil, d'un barrage, d'une plaque à orifice, d'une vanne, d'un ajutage, d'un étranglement, d'un obturateur, d'un séparateur de débit, etc. Les régulateurs dynamiques sont essentiellement des vannes mobiles et des seuils mobiles ou gonflables, mais on trouve également d’autres ouvrages, par exemple des siphons partialisés. On utilise également des régulateurs hydrodynamiques reposant sur l'action de remous ou de vortex pour fournir un contrôle efficace de l'écoulement. L’intérêt des systèmes de ce type, identique à celui des siphons, est l’absence de pièces mobiles. Voir Gestion en temps réel.

Outils personnels