S'abonner à un flux RSS
 

Paroi moulée (HU) : Différence entre versions

De Wikhydro
m (1 version)
 
(Une révision intermédiaire par un utilisateur est masquée)
Ligne 1 : Ligne 1 :
 
''<u>Traduction anglaise</u> : Grouted curtain, Grouted wall''
 
''<u>Traduction anglaise</u> : Grouted curtain, Grouted wall''
  
Technique de construction d’un écran étanche en béton armé,
+
<u>Dernière mise à jour</u> : 11/1/2020
d’une épaisseur variant de 0,50 m à 1,50m, moulé dans le sol et le sous-sol.
+
Une saignée assez profonde est dégagée dans le sol, puis le tracé de la future
+
paroi moulée y est matérialisé par deux murets en béton armé, qui permettront
+
aussi de guider l’outil de forage, de caler plus tard les cages d’armature du
+
béton, et de constituer un premier réservoir de la boue. Cette boue est élaborée
+
à base de bentonite ou de polymères. Elle assure la stabilité de la tranchée
+
par sa pression hydrostatique qui s’oppose à l’éboulement des parois pendant
+
les opérations de forage, de ferraillage et de bétonnage. L’outil d’excavation,
+
ainsi que le dispositif d’évacuation des matériaux en place, opèrent au sein de
+
la boue, qui forme sur les parois un dépôt étanche qui lui permet de ne pas
+
percoler dans le terrain. Puis un ferraillage est glissé et la boue remplacée
+
par du béton coulé. La paroi est ancrée dans une couche géologique, (par
+
exemple dans un substratum étanche), et butonnée si besoin est au fur et à
+
mesure des déblais (par des [[Buton (HU)|butons]] ou
+
des dalles). Elle peut être auto-porteuse (paroi circulaire fermée) ou maintenue
+
par des tirants dans le sol qui l'entoure. Cette technique est courante pour la
+
construction de [[Bassin de retenue (HU)|bassins de retenue]] enterrés,
+
ou d'ouvrages d'assainissement tels que des stations de pompage ou des chambres
+
de dessablement. Elle peut aussi être utilisée pour le renforcement des digues
+
de protection contre les crues. Dans ce cas elle présente l’intérêt
+
complémentaire d’augmenter sensiblement leur étanchéité. Les études préalables
+
permettent d'adapter la technique à la géologie et à la présence éventuelle
+
d'un ou plusieurs aquifères. Voir aussi [[Travaux (techniques de) (HU)|Travaux
+
(techniques de).]]
+
  
[[Catégorie:Dictionnaire DEHUA]]
+
Technique de construction d’un écran étanche en béton armé, d’une épaisseur variant de 0,50 m à 1,50m, moulé dans le sol et le sous-sol.
 +
 
 +
== Modalités de construction ==
 +
 
 +
Une saignée assez profonde est dégagée dans le sol, puis le tracé de la future paroi moulée y est matérialisé par deux murets en béton armé, qui permettront aussi de guider l’outil de forage, de caler plus tard les cages d’armature du béton, et de constituer un premier réservoir de la boue. Cette boue est élaborée à base de bentonite ou de polymères. Elle assure la stabilité de la tranchée par sa pression hydrostatique qui s’oppose à l’éboulement des parois pendant les opérations de forage, de ferraillage et de bétonnage. L’outil d’excavation, ainsi que le dispositif d’évacuation des matériaux en place, opèrent au sein de la boue, qui forme sur les parois un dépôt étanche qui lui permet de ne pas percoler dans le terrain. Puis un ferraillage est glissé et la boue remplacée par du béton coulé. La paroi est ancrée dans une couche géologique, (par exemple dans un substratum étanche), et butonnée si besoin est au fur et à mesure des déblais (par des [[Buton (HU)|butons]] ou des dalles). Elle peut être auto-porteuse (paroi circulaire fermée) ou maintenue par des tirants dans le sol qui l'entoure.
 +
 
 +
 
 +
[[File:paroi moulée.JPG|400px|center|thumb|<center>''Différentes étapes de réalisation d'une paroi moulée ; source : [https://www.cahiers-techniques-batiment.fr/mediatheque/0/5/5/000052550.pdf cahiers techniques du bâtiment].''</center>]]
 +
 +
 
 +
== Intérêt en assainissement ==
 +
 
 +
Cette technique est courante pour la construction de [[Bassin de retenue (HU)|bassins de retenue]] enterrés, ou d'ouvrages d'assainissement tels que des stations de pompage ou des chambres de dessablement. Elle peut aussi être utilisée pour le renforcement des digues de protection contre les crues. Dans ce cas elle présente l’intérêt complémentaire d’augmenter sensiblement leur étanchéité. Les études préalables permettent d'adapter la technique à la géologie et à la présence éventuelle d'un ou plusieurs aquifères.
 +
 
 +
<u>Pour en savoir plus</u> : [https://www.cahiers-techniques-batiment.fr/mediatheque/0/5/5/000052550.pdf cahiers techniques du bâtiment].
 +
 
 +
<u>Voir aussi</u> : [[Travaux (techniques de) (HU)|Travaux (techniques de).]]
 +
 
 +
[[Catégorie:Dictionnaire_DEHUA]]

Version actuelle en date du 11 janvier 2020 à 13:04

Traduction anglaise : Grouted curtain, Grouted wall

Dernière mise à jour : 11/1/2020

Technique de construction d’un écran étanche en béton armé, d’une épaisseur variant de 0,50 m à 1,50m, moulé dans le sol et le sous-sol.

[modifier] Modalités de construction

Une saignée assez profonde est dégagée dans le sol, puis le tracé de la future paroi moulée y est matérialisé par deux murets en béton armé, qui permettront aussi de guider l’outil de forage, de caler plus tard les cages d’armature du béton, et de constituer un premier réservoir de la boue. Cette boue est élaborée à base de bentonite ou de polymères. Elle assure la stabilité de la tranchée par sa pression hydrostatique qui s’oppose à l’éboulement des parois pendant les opérations de forage, de ferraillage et de bétonnage. L’outil d’excavation, ainsi que le dispositif d’évacuation des matériaux en place, opèrent au sein de la boue, qui forme sur les parois un dépôt étanche qui lui permet de ne pas percoler dans le terrain. Puis un ferraillage est glissé et la boue remplacée par du béton coulé. La paroi est ancrée dans une couche géologique, (par exemple dans un substratum étanche), et butonnée si besoin est au fur et à mesure des déblais (par des butons ou des dalles). Elle peut être auto-porteuse (paroi circulaire fermée) ou maintenue par des tirants dans le sol qui l'entoure.


Différentes étapes de réalisation d'une paroi moulée ; source : cahiers techniques du bâtiment.


[modifier] Intérêt en assainissement

Cette technique est courante pour la construction de bassins de retenue enterrés, ou d'ouvrages d'assainissement tels que des stations de pompage ou des chambres de dessablement. Elle peut aussi être utilisée pour le renforcement des digues de protection contre les crues. Dans ce cas elle présente l’intérêt complémentaire d’augmenter sensiblement leur étanchéité. Les études préalables permettent d'adapter la technique à la géologie et à la présence éventuelle d'un ou plusieurs aquifères.

Pour en savoir plus : cahiers techniques du bâtiment.

Voir aussi : Travaux (techniques de).

Outils personnels