S'abonner à un flux RSS
 

Ressuyage (HU)

De Wikhydro
Version du 8 janvier 2020 à 16:53 par Bernard Chocat (discuter | contributions)

(diff) ← Version précédente | Voir la version courante (diff) | Version suivante → (diff)

Traduction anglaise : Soil water movement

Dernière mise à jour : 8/1/2020

En hydrologie, ce terme est utilisé dans trois contextes différents :

  • Pour désigne les écoulements, généralement très retardés, se produisant tout à fait à la fin d'une crue ;
  • Par extension, pour parler de la fin de la vidange d’un ouvrage de stockage
  • De façon plus spécifique, en hydrologie urbaine, pour désigner les apports d’eaux claires parasites qui se poursuivent dans un réseau d’eaux usées, consécutivement à des précipitations, lorsque les apports par ruissellement sur les surfaces imperméabilisées ont cessé.

Cas des apports d'eau claire parasite

Les apports d'eau claires parasites peuvent durer plusieurs jours. Leur origine fait l’objet d’hypothèses diverses : drainage des tranchées dans lesquelles les canalisations ont été posées lorsque leur étanchéité est défectueuse, voire drainage de la nappe lorsque son niveau fluctue rapidement suite à de fortes précipitations, captage de fossés, captage de drains périphériques d’immeubles, etc. Ces apports sont qualifiés d’eaux parasites, sans que l’on puisse clairement les classer dans les eaux parasites permanentes ou les eaux parasites météoriques.

Voir : écoulement retardé.

Outils personnels