S'abonner à un flux RSS
 

Wikibardig:Ouvrages de protection contre les inondations : Différence entre versions

De Wikhydro
(Références)
(Ouvrages de protection contre les inondations)
Ligne 2 : Ligne 2 :
  
 
La protection contre les inondations fait appel à des ouvrages ayant pour effet de réduire, pour les zones qu'ils protègent, l'aléa hydraulique en terme de fréquence, de durée, de niveau d'eau atteint, de vitesse de l'eau ou encore de temps d'arrivée de l'inondation. Ces ouvrages peuvent être :
 
La protection contre les inondations fait appel à des ouvrages ayant pour effet de réduire, pour les zones qu'ils protègent, l'aléa hydraulique en terme de fréquence, de durée, de niveau d'eau atteint, de vitesse de l'eau ou encore de temps d'arrivée de l'inondation. Ces ouvrages peuvent être :
*des digues, regroupées uniquement entre elles ou en complément d'autres ouvrages ou d'éléments naturels en systèmes de protection,  
+
*des digues, regroupées uniquement entre elles ou en complément d'autres ouvrages ou d'éléments naturels en [[Utilisateur:Martine Wolff/brouillon WikiBarDig:Les systèmes de protection contre les inondations (ou système d'endiguement)|<U> systèmes</U> de protection]],  
 
*des barrages (écrêteurs de crue),
 
*des barrages (écrêteurs de crue),
 
*des canaux de dérivation,
 
*des canaux de dérivation,

Version du 31 juillet 2015 à 09:30

Ouvrages de protection contre les inondations

La protection contre les inondations fait appel à des ouvrages ayant pour effet de réduire, pour les zones qu'ils protègent, l'aléa hydraulique en terme de fréquence, de durée, de niveau d'eau atteint, de vitesse de l'eau ou encore de temps d'arrivée de l'inondation. Ces ouvrages peuvent être :

  • des digues, regroupées uniquement entre elles ou en complément d'autres ouvrages ou d'éléments naturels en systèmes de protection,
  • des barrages (écrêteurs de crue),
  • des canaux de dérivation,
  • des ouvrages de ralentissement dynamique.

La figure ci-dessous présente la différence en terme de fonction hydraulique entre un barrage écrêteur de crue et une digue de protection contre les inondations :

- un barrage stocke de l'eau en son amont et limite donc le débit de crue partout à son aval pendant toute sa phase de remplissage ;
- une digue de protection contre les inondations permet de limiter les inondations dans une zone protégée, où elle permet de diminuer en tout point de l'aléa hydraulique en terme de fréquence, de durée, de niveau d'eau atteint, de vitesse de l'eau ou encore de temps d'arrivée de l'inondation.


Ouvrages et systèmes-Figure 1.jpg Distinction entre barrages et digues de protection (schémas Rémy Tourment, Irstea). Le schéma de gauche présente un barrage qui barre toute la vallée et un système d’endiguement fermé. Le schéma de droite présente des systèmes ouverts, celui du haut fonctionnant comme un barrage et celui du bas comme une digue.


Références

CIRIA, Ministère de l’écologie, du développement durable et de l’énergie (MEDDE), United States Army Corps of Engineers (USACE), 2013. International Levee Handbook (ILH), 1350 p. http://www.ciria.org/ILH

Ministère de l’écologie, du développement durable et de l’énergie (MEDDE), 2015. Référentiel technique digues maritimes et fluviales, 190 p. Le téléchargement sera disponible ultérieurement.

TOURMENT, R., DEGOUTTE, G., PATOUILLARD, S. - 2015. Digues, canaux de dérivation ou zones d'expansion de crues ?. Géologues, n° 184, p. 20-26

Outils personnels