S'abonner à un flux RSS
 

Parc Naturel Régional du Vercors

De Wikhydro

Sommaire

PNR du Vercors : Diversifier l’offre touristique et l’activité économique d’un territoire de moyenne montagne

Contexte et enjeux climatiques

Le massif du Vercors est un territoire de moyenne montagne des Préalpes d’une altitude comprise entre 200 et 2 300 m, situé à un carrefour climatique entre les climats océanique, montagnard et méditerranéen. Les activités économiques du territoire sont le tourisme hivernal, dont le ski, concentré de mi-décembre à début avril dans des stations petites à moyennes, situées entre 1 200 et 2 000 m d’altitude, le tourisme estivale, avec une large offre de loisirs et de sports de plein air, mais limitée dans le temps et l’agriculture. Le changement climatique se traduit par une diminution du nombre de jours d’enneigement exploitables : – 25 % de hauteur de neige en 50 ans. L'enjeu majeur pour le PNR est d'accompagner la diversification de l’offre touristique du territoire fortement basée sur la saison hivernale pour faire face à cette diminution de l’enneigement.


Action d’adaptation

le PNR du Vercors a mis en place une approche territoriale intégrée en 3 étapes : 1. (2007-2013) Le projet Inter-regional convention for the Alps Massif (Convention Interrégionale du Massif des Alpes - CIMA) - Inter-regional operational programme for the Alps (Programme Opérationnel Interrégional des Alpes - POIA) 1, pour diversifier l’offre touristique des stations 2. (2015-2017) Le projet de recherche ADAMONT piloté par National Research Institute of Science and Technology for Environment and Agriculture (Institut national de recherche en sciences et technologies pour l’environnement et l’agriculture - IRSTEA), pour sensibiliser les acteurs et réaliser un état des lieux des impacts du changement climatique sur le territoire du Vercors 3. (2014-2020) Le projet CIMA-POIA 2, pour mettre en œuvre un plan d’actions de diversification économique à l’échelle du massif du Vercors.


Résultats clés

Cette démarche multiple a permis :

  • Une prise de conscience par les acteurs du territoires de l’obsolescence du modèle économique actuel basé sur le « tout neige »
  • Un engagement pour la « diversification touristique » sur le territoire (Repenser le modèle économique des stations; Partir du postulat que tout euro investi doit servir des équipements réversibles, durables et capables de fonctionner toute l’année; Restructurer l’offre touristique en se basant sur les attentes actuelles et futures des consommateurs)
  • La sensibilisation lors de multiples évènements de l’ensemble des habitants via les réseaux du Parc, les réseaux sociaux et « Vercors TV »
  • Démantèlement de 5 téléskis
  • Une belle fréquentation de la Via Vercors en 2015, première voie verte en Montagne : 22 000 passages
  • Un nombre de nuitées hors neige désormais comparable à celui des nuitées neige
  • La tenue de nombreux congrès tout au long de l’année, le plus connu étant le festival international du film de montagne au Centre Culturel Européen de la montagne.
Outils personnels