S'abonner à un flux RSS
 

Technique alternative (HU)

De Wikhydro

Traduction anglaise : Alternative technique

En hydrologie urbaine, ce terme est utilisé pour désigner une technique de gestion des eaux pluviales urbaines dont le concept s'oppose au principe du tout au réseau. L'objectif des techniques alternatives n'est plus d'évacuer le plus loin et le plus vite possible les eaux de ruissellement mais au contraire de les retarder et/ou de les infiltrer. Ce principe a donné naissance ou redonné vigueur à d'anciens procédés tels que le puits d'infiltration, le fossé ou la tranchée drainante, le bassin de retenue ou d'infiltration, le stockage en pied d'habitation, la chaussée à structure réservoir ou la toiture stockante. Ces techniques constituent une alternative au réseau traditionnel de conduites, ce qui justifie leur nom. On parle parfois de solutions compensatoires (sous-entendu des effets de l'urbanisation).

Cette appellation qui met l'accent sur le coté technique est aujourd'hui discutée et il semble préférable de parler de solutions alternatives (la solution n'étant pas nécessairement "technique".

Exemple de parking perméable

Voir : Gestion intégrée des eaux pluviales, Aménagement urbain et hydrologie.

Outils personnels