S'abonner à un flux RSS
 

Aération (HU)

De Wikhydro
Version du 31 mai 2020 à 20:24 par Bernard Chocat (discuter | contributions)

(diff) ← Version précédente | Voir la version courante (diff) | Version suivante → (diff)

Traduction anglaise : Aeration

Dernière mise à jour : 7/4/2020

En assainissement et en hydrologie, ce terme désigne un processus consistant à exposer un milieu donné (eau par exemple) à l'air, ou à forcer de l'air ou du gaz à travers le liquide contenu dans un réservoir ou dans un lac.

Objectifs de l'aération

L'aération peut poursuivre trois objectifs complémentaires :

  • Faire circuler des gaz potentiellement toxiques ou générateurs de nuisances présents dans un milieu de façon à éviter l'augmentation de leur concentration ; il s'agit dans ce cas surtout d'une ventilation ; une aération de ce type est importante pour les réseaux d'assainissement et pour les installations d'assainissement non collectif.
  • Brasser une masse d'eau de façon à l'homogénéiser ;
  • Augmenter la teneur en oxygène dissous.

Aération dans les procédés d'épuration

Dans les procédés d’épuration biologique aérobie à culture libre (parfois également dans les procédés à culture fixée) on est amené à augmenter la quantité d'oxygène disponible pour la biomasse en fournissant de l'air de façon intensive par brassage ou insufflation ; dans les bassins d'aération, on insuffle de l'air (ou de l'oxygène) dans la partie basse du bassin ce qui a pour double rôle d'oxygéner le milieu et de maintenir la biomasse en suspension.

Aération des plans d'eau

L'aération des plans d'eau est également un moyen de luter contre leur stratification thermique, en particulier en cas d'hyper-eutrophisation. Pour ceci on injecte de l'air (parfois de l'oxygène pur) sous l'hypolimnion de façon à réoxygéner la couche d'eau profonde et à brasser les différentes couches d'eau (voir figure 1).

Différents principes d'aération hypolimnique destinés à lutter contre la stratification thermique des lacs (IIGGE, 1988)

Bibliographie :

  • IIGGE (1988) : Plans d'eau, de l'autre coté du miroir ; Groupe de travail Institut International de Gestion et de Génie de l’Environnement ; Edition Agence de l'eau RMC ; 127 p.
Outils personnels