S'abonner à un flux RSS
 

Barré de Saint Venant (1797-1886) (HU)

De Wikhydro
Version du 19 septembre 2019 à 10:29 par Philippe Bagot (discuter | contributions)

(diff) ← Version précédente | Voir la version courante (diff) | Version suivante → (diff)

Ancien élève de l’Ecole Polytechnique et élève de Gay-Lussac, Barré de Saint Venant se passionna initialement pour la chimie et fut affecté au Service des Poudres et Salpêtres jusqu’en 1823, date à laquelle il intégra le Corps des Ponts et Chaussées. Prompt à défendre ses opinions, tant politiques que religieuses, il fut prématurément mis à la retraite de ce Corps en 1849. Après un court passage à la chaire de Génie Rural de l’Institut Agronomique de Versailles, Barré de Saint Venant conduisit, à titre privé, de nombreux travaux de génie civil et d’hydraulique. Parallèlement, il réalisa des recherches en élasticité, résistance des matériaux et hydrodynamique qui allaient faire sa notoriété scientifique au point de le conduire à être élu, tardivement, en 1868, à l’Académie des Sciences en remplacement de Poncelet. En 1871, alors qu’il a 74 ans, il présenta, dans un rapport à l’Académie des Sciences le premier modèle d’écoulement transitoire monodimensionnel dans un canal à surface libre. Ce modèle a depuis fait son chemin et connu de multiples développements depuis l’avènement, à la fin du XXème siècle, des calculateurs électroniques. Il est désormais intégré dans les progiciels courants d’hydrologie urbaine.

Pour en savoir plus : quelques notices de la Société des Amis de la Bibliothèque et de l’Histoire de l’Ecole Polytechnique (SABIX) et notamment : www.sabix.org/bulletin/69/centenaire.html

Outils personnels