S'abonner à un flux RSS
 

Bassin de retenue (HU)

De Wikhydro
Version du 19 septembre 2019 à 10:29 par Philippe Bagot (discuter | contributions)

(diff) ← Version précédente | Voir la version courante (diff) | Version suivante → (diff)

Traduction anglaise : Detention basin, Storage basin, Retention basin, Dry or wet pond, Storage tank, etc.

Ouvrage destiné à stocker temporairement les eaux urbaines excédentaires lors des pluies, avant de les restituer au milieu récepteur ou au réseau aval dans des conditions acceptables par ce dernier. En pratique, le terme bassin de retenue peut désigner de manière générique toutes sortes d'ouvrages retenant momentanément des eaux, principalement d'origine pluviale, et recevant des appellations variables selon les auteurs. Les qualificatifs utilisés illustrent généralement le rôle principal assuré par le bassin ou l'une de ses caractéristiques principales.

Le tableau suivant propose une terminologie liée d'une part au rôle des ouvrages, d'autre part à la nature du réseau qu'ils équipent.

 

Nature des eaux / Destination des eaux* Eaux pluviales seules Eaux unitaires
Station d’épuration et / réseau eau usée uniquement – surverse éventuelle vers milieu naturel - Bassin de stockage restitution / Bassin tampon / Bassin d’orage / Fonction unique de lutte contre la pollution : on / évite le rejet au milieu naturel d’effluents non dépollués du fait de leur / stockage provisoire pemettant leur admission différée dans les ouvrages / d’épuration
Milieu naturel et / réseau eau pluviale uniquement Bassin de retenue / Bassin d’écrêtement / Bassin de dépollution / Fonction unique de lutte contre les inondations -
Station d’épuration et / Milieu naturel Bassin de stockage-décantation / Fonction double de lutte contre les inondations et de / lutte contre la pollution Bassin de stockage-restitution / Bassin de dépollution / Bassin de décantation / Fonction double de lutte contre les inondations et de / lutte contre la pollution
  •  : en fonctionnement normal (si pas trop petit)

La terminologie est encore compliquée par le fait que la logique de dénomination est différente selon les pays, et en particulier en langue anglaise.

Les mots basin, tank ou pond peuvent être utilisés alternativement en terme principal ; cependant les termes pond et basin sont plutôt utilisés pour les ouvrages de surface et le terme tank pour les ouvrages souterrains construits (la distinction est plus stricte en Amérique du Nord).

Le terme detention fait référence à un stockage temporaire de type dynamique (l'ouvrage n'a qu'une fonction d'écrêtement de crue), alors que le terme retention suppose une permanence, ou du moins un stockage de plus longue durée (il s'agit donc obligatoirement d'un bassin en eau).

Il est souvent difficile d'établir un parallèle entre les termes français et les termes anglais, la liste suivante n'est donc proposée qu'à titre d'illustration : bassin d'amortissement (retarding basin, detention basin), bassin réservoir (storage basin, retention basin), bassin tampon (balancing tank), bassin d'étalement (retarding basin, surtout utilisé en Australie), bassin de stockage (storage basin), bassin d'infiltration (infiltration basin), bassin de dépollution (pollution control pond), bassin d'orage (storm basin), bassin sec (dry pond), bassin en eau (wet pond, retention basin), bassin enterré (underground tank), etc.

Outils personnels