S'abonner à un flux RSS
 

Débit de base (HU) : Différence entre versions

De Wikhydro
m (1 version)
 
(5 révisions intermédiaires par 2 utilisateurs sont masquées)
Ligne 1 : Ligne 1 :
 
''<u>Traduction anglaise</u> : Baseflow''
 
''<u>Traduction anglaise</u> : Baseflow''
  
Dans une rivière, part de l’écoulement provenant des eaux
+
<u>Dernière mise à jour</u> : 1/4/2020
souterraines, et éventuellement des [[Ecoulement hypodermique (HU)|écoulements hypodermiques]].
+
Le débit de base correspond à une composante persistante, et éventuellement
+
permanente de l’écoulement. En zone urbaine, il peut être complété par les eaux
+
d’arrosage et les rejets des stations d’épuration. Voir [[Hydrogramme (HU)|Hydrogramme]].
+
  
[[Catégorie:Dictionnaire DEHUA]]
+
Le [https://hydrologie.org/glu/FR/GF0112FR.HTM glossaire International d'hydrologie] définit le débit de base comme la "''partie du débit d’un cours d’eau qui provient essentiellement des nappes souterraines, mais aussi de la vidange des lacs et de la fonte des glaciers, durant des périodes suffisamment longues où il ne se produit ni précipitation, ni fonte des neiges.''"
 +
 
 +
==Différents usages pratiques==
 +
 
 +
En hydrologie on utilise cependant ce mot dans deux contextes assez différents :
 +
* il peut s'agir, conformément à la définition précédente, du débit qui se produit dans un cours d’eau après une période sans précipitations et que l'on associe généralement au débit moyen d'été (hors période d'étiage sévère) ;
 +
* il peut aussi s'agir du débit que l'on soustrait à un [[Hydrogramme (HU)|hydrogramme]] pour connaître le volume de ruissellement généré par une crue ; sa valeur est alors variable et correspond à la courbe de tarissement (Voir ''figure 1'').
 +
 
 +
[[File:hydrogramme1.JPG|500px|center|thumb|<center>''<u>Figure 1</u> : Débit de base au sens de l'analyse d'un hydrogramme de crue ; <u>Source</u> : Rocha (2014).''</center>]]
 +
 
 +
<u>Bibliographie</u> :
 +
* Rocha, N.R. (2014) : Débits de crue et analyse hydrologique de petits bassins versants ; Mémoire de maîtrise ; Université Laval ; 115p ; téléchargeable sur https://www.google.com/url?sa=t&rct=j&q=&esrc=s&source=web&cd=2&ved=2ahUKEwjtrMmkyu_nAhWJTcAKHUTHCG8QFjABegQIAhAB&url=https%3A%2F%2Fcorpus.ulaval.ca%2Fjspui%2Fbitstream%2F20.500.11794%2F25077%2F1%2F30696.pdf&usg=AOvVaw1pODeinyIMwVwKdXV5fJec
 +
 
 +
[[Catégorie:Dictionnaire_DEHUA]]
 +
[[Catégorie:Généralités_hydrologie_(HU)]]

Version actuelle en date du 12 juin 2020 à 16:41

Traduction anglaise : Baseflow

Dernière mise à jour : 1/4/2020

Le glossaire International d'hydrologie définit le débit de base comme la "partie du débit d’un cours d’eau qui provient essentiellement des nappes souterraines, mais aussi de la vidange des lacs et de la fonte des glaciers, durant des périodes suffisamment longues où il ne se produit ni précipitation, ni fonte des neiges."

[modifier] Différents usages pratiques

En hydrologie on utilise cependant ce mot dans deux contextes assez différents :

  • il peut s'agir, conformément à la définition précédente, du débit qui se produit dans un cours d’eau après une période sans précipitations et que l'on associe généralement au débit moyen d'été (hors période d'étiage sévère) ;
  • il peut aussi s'agir du débit que l'on soustrait à un hydrogramme pour connaître le volume de ruissellement généré par une crue ; sa valeur est alors variable et correspond à la courbe de tarissement (Voir figure 1).
Figure 1 : Débit de base au sens de l'analyse d'un hydrogramme de crue ; Source : Rocha (2014).

Bibliographie :

Outils personnels