S'abonner à un flux RSS
 

Interception par la végétation (HU)

De Wikhydro
Version du 19 septembre 2019 à 10:33 par Philippe Bagot (discuter | contributions)

(diff) ← Version précédente | Voir la version courante (diff) | Version suivante → (diff)

Traduction anglaise : Interception by vegetation

Perte au ruissellement due au rôle de la végétation lors des précipitations. Les feuilles arrêtent en effet une certaine quantité d'eau qui est ultérieurement renvoyée à l'atmosphère par évaporation et par évapotranspiration. L'interception par la végétation est un phénomène complexe où interviennent de très nombreux facteurs (type de couverture végétale, conditions climatiques antérieures, saison, etc.). Les quantités d'eau retenues s'expriment généralement en lame d'eau (unité usuelle le millimètre). Elles peuvent être relativement importantes (entre 0,2 et 1,5 mm de pluie) ; de plus, la végétation joue un rôle mécanique en retardant l'écoulement. En zone urbaine on considère généralement que ce sont essentiellement, dans la plupart des cas, les zones imperméables peu recouvertes par la végétation qui contribuent à générer les débits de pointe.

Outils personnels