S'abonner à un flux RSS
 

Jacinthe d'eau (HU)

De Wikhydro
Version du 3 novembre 2022 à 09:39 par Bernard Chocat (discuter | contributions)

(diff) ← Version précédente | Voir la version courante (diff) | Version suivante → (diff)

Traduction anglaise : Water hyacinth

Dernière mise à jour : 03/11/2022

Plante aquatique hydrophyte flottante (Eichhornia crassipes) originaire d’Amérique du sud.

Jacinthes d'eau et traitement des eaux usées

Les jacinthes d’eau sont fréquemment utilisées pour le traitement des eaux usées, en particulier dans les pays tropicaux. Lorsqu'on fait pousser des jacinthes d'eau dans l'eau usée domestique, on peut atteindre des rendements de biomasse de 3 kg/m2/ jour (en poids sec), soit 30 tonnes/ha/jour. Cette croissance rapide dans une lagune d'eau usée fournit un environnement unique et très stable dans lequel les matières en suspension décantent extrêmement rapidement. L'oxygène est restituée dans l'eau par l'intermédiaire des racines avec pour résultat la constitution d'une communauté hétérotrophe et autotrophe active (permettant la nitrification). Les zones plus profondes de la lagune sont pour leur part anoxiques ce qui permet la dénitrification. Des lagunes à jacinthes d'eau peuvent être utilisées en traitement tertiaire et sont particulièrement appropriées pour les bassins de stabilisation. Pour obtenir un prélèvement maximum des nutriments, on maintient la quantité de jacinthes d'eau à une valeur constante en les récoltant à un taux qui équilibre la productivité végétale.

Jacinthes d'eau et milieux aquatiques

Figure 1 : Les jacinthes d'eau sont capables de coloniser rapidement la totalité de la surface d'un écosystème aquatique et de perturber de façon importante son fonctionnement ; crédit photo Bernard Chocat.

La jacinthe d’eau est malheureusement une espèce invasive qui cause d’importantes perturbations dans de nombreux pays tropicaux, en particulier en Afrique (delta du Congo, lac Victoria) et dans le sud des États-Unis (figure 1).

Outils personnels