S'abonner à un flux RSS
 

Piézomètre (HU) : Différence entre versions

De Wikhydro
 
(Une révision intermédiaire par un utilisateur est masquée)
Ligne 1 : Ligne 1 :
 
''<u>Traduction anglaise</u> : Piezometer, Test well''
 
''<u>Traduction anglaise</u> : Piezometer, Test well''
 +
 +
<u>Dernière mise à jour</u> : 15/1/2020
  
 
Puits ou forage permettant de mesurer ou d'enregistrer le niveau d'une [[Nappe phréatique (HU)|nappe phréatique]].  
 
Puits ou forage permettant de mesurer ou d'enregistrer le niveau d'une [[Nappe phréatique (HU)|nappe phréatique]].  
  
 
En pratique, on mesure la [[Hauteur piézométrique (HU)|hauteur piézométrique]] du liquide, c'est à dire la somme de la pression statique et de l'altitude (potentiel). La connaissance de cette grandeur en différents points et à différentes profondeurs permet d'étudier les mouvements horizontaux à une profondeur donnée et la forme des écoulements dans un plan vertical. Le piézomètre lui-même est constitué par un petit tube ou une conduite de petit diamètre avec une extrémité ouverte. Un réseau des piézomètres se composant de plusieurs tubes se terminant à différentes profondeurs, peut être utilisé pour tracer les lignes d'égales hauteurs piézométriques (équipotentielles) dans une section transversale verticale de la couche aquifère. Les lignes d'écoulement se déduisent de ces équipotentielles. Elles leurs sont en effet normales en tous points, le flux s'écoulant dans la direction de la charge minimum (le flux est proportionnel à l'opposé du gradient de la charge piézométrique).  
 
En pratique, on mesure la [[Hauteur piézométrique (HU)|hauteur piézométrique]] du liquide, c'est à dire la somme de la pression statique et de l'altitude (potentiel). La connaissance de cette grandeur en différents points et à différentes profondeurs permet d'étudier les mouvements horizontaux à une profondeur donnée et la forme des écoulements dans un plan vertical. Le piézomètre lui-même est constitué par un petit tube ou une conduite de petit diamètre avec une extrémité ouverte. Un réseau des piézomètres se composant de plusieurs tubes se terminant à différentes profondeurs, peut être utilisé pour tracer les lignes d'égales hauteurs piézométriques (équipotentielles) dans une section transversale verticale de la couche aquifère. Les lignes d'écoulement se déduisent de ces équipotentielles. Elles leurs sont en effet normales en tous points, le flux s'écoulant dans la direction de la charge minimum (le flux est proportionnel à l'opposé du gradient de la charge piézométrique).  
 +
 +
[[File:piézomètre.JPG|600px|center|thumb|<center>''3 piézomètres posés à une certaine distance d'un forage actif (pompage d'eau de la nappe phréatique libre) permettent de mesurer l'importance du rabattement de nappe autour du point de captage ; <u>source</u> : article [https://fr.wikipedia.org/wiki/Pi%C3%A9zom%C3%A8tre wikipedia].''</center>]]
 
   
 
   
 
<u>Attention</u> : En français, on utilise souvent le mot piézomètre pour désigner n'importe quel forage atteignant la nappe. En anglais, un forage installé dans un ouvrage d'infiltration pour surveiller la qualité des eaux infiltrés sera plutôt appelé ''test well''.
 
<u>Attention</u> : En français, on utilise souvent le mot piézomètre pour désigner n'importe quel forage atteignant la nappe. En anglais, un forage installé dans un ouvrage d'infiltration pour surveiller la qualité des eaux infiltrés sera plutôt appelé ''test well''.
  
 
[[Catégorie:Dictionnaire_DEHUA]]
 
[[Catégorie:Dictionnaire_DEHUA]]

Version actuelle en date du 15 janvier 2020 à 19:53

Traduction anglaise : Piezometer, Test well

Dernière mise à jour : 15/1/2020

Puits ou forage permettant de mesurer ou d'enregistrer le niveau d'une nappe phréatique.

En pratique, on mesure la hauteur piézométrique du liquide, c'est à dire la somme de la pression statique et de l'altitude (potentiel). La connaissance de cette grandeur en différents points et à différentes profondeurs permet d'étudier les mouvements horizontaux à une profondeur donnée et la forme des écoulements dans un plan vertical. Le piézomètre lui-même est constitué par un petit tube ou une conduite de petit diamètre avec une extrémité ouverte. Un réseau des piézomètres se composant de plusieurs tubes se terminant à différentes profondeurs, peut être utilisé pour tracer les lignes d'égales hauteurs piézométriques (équipotentielles) dans une section transversale verticale de la couche aquifère. Les lignes d'écoulement se déduisent de ces équipotentielles. Elles leurs sont en effet normales en tous points, le flux s'écoulant dans la direction de la charge minimum (le flux est proportionnel à l'opposé du gradient de la charge piézométrique).

3 piézomètres posés à une certaine distance d'un forage actif (pompage d'eau de la nappe phréatique libre) permettent de mesurer l'importance du rabattement de nappe autour du point de captage ; source : article wikipedia.

Attention : En français, on utilise souvent le mot piézomètre pour désigner n'importe quel forage atteignant la nappe. En anglais, un forage installé dans un ouvrage d'infiltration pour surveiller la qualité des eaux infiltrés sera plutôt appelé test well.

Outils personnels