S'abonner à un flux RSS
 

Retenue collinaire (HU)

De Wikhydro
Version du 8 janvier 2020 à 18:11 par Bernard Chocat (discuter | contributions)

(diff) ← Version précédente | Voir la version courante (diff) | Version suivante → (diff)

Traduction anglaise : Hill dam

Dernière mise à jour : 8/1/2020

Retenue d'eau dans un thalweg, fermé par une digue barrant l'écoulement.


Crédit photo Bernard Rivoire ; extrait de GRAIE (2006).


Les retenues collinaires se développent actuellement partout en France. Ces petites retenues, principalement alimentées par les eaux pluviales et les ruisseaux, sont utilisées essentiellement pour l'irrigation des cultures ou l'alimentation des canons à neige. Elles peuvent être l’objet d’usages secondaires. La tendance actuelle est à l'accroissement de ces surfaces. En effet, elles permettent de se prémunir de l'aléa climatique. L'irrigation permet aux agriculteurs d'assurer les rendements et la disponibilité de leurs produits et répondre ainsi aux exigences de qualité de l'industrie agroalimentaire. L'utilisation de canons à neige, quant à elle, devrait s'accroître encore pour répondre à la demande. Cependant, ces retenues ont des impacts divers sur leur environnement : dégradation de la qualité des eaux due à leur stagnation, modification des conditions climatiques locales, altération du régime hydrologique et risque sur les biens et usages à l'aval, impact paysager, problèmes piscicoles, etc.

Au niveau réglementaire, elles sont considérées comme des barrages et sont soumises au régime de déclaration et/ou d'autorisation.

Pour en savoir plus : GRAIE (2006) : Les retenues collinaires, quel fonctionnement et quels impacts ; Document téléchargeable sur https://www.graie.org/graie/graiedoc/doc_telech/actesyntheses/RDV/RDV13retenuescollinairessupports.pdf

Outils personnels