S'abonner à un flux RSS
 

Solides totaux (HU) : Différence entre versions

De Wikhydro
m (1 version)
 
(2 révisions intermédiaires par 2 utilisateurs sont masquées)
Ligne 1 : Ligne 1 :
 
''<u>Traduction anglaise</u> : Total solids''
 
''<u>Traduction anglaise</u> : Total solids''
  
Résidu de l’évaporation d’un échantillon d’eau et de sa
+
<u>Dernière mise à jour</u> : 30/6/2020
dessiccation dans une étuve. Les solides totaux sont la somme des [[Matières en suspension / MES (HU)|matières en suspension]] et
+
des solides dissous ; ils ne comprennent pas les solides transportés par [[Charriage (HU)|charriage]]. La détermination
+
expérimentale des solides totaux se fait en deux phases. Dans un premier temps
+
on fait évaporer un volume connu d’eau dans un récipient taré placé au dessus
+
d’un bain marie ; puis on sèche le résidu dans une étuve jusqu’à ce que le
+
poids deviennent constant, soit à 103/105°C, soit à 179/181°C. Une température
+
plus élevée permet d’évaporer l’eau interstitielle piégée dans le résidu solide,
+
mais risque de conduire à la volatilisation d’une partie des [[Matière organique / MO (HU)|matières organiques]]. Malgré
+
tout, la température la plus élevée fournit des résultats plus facilement
+
comparables avec ceux obtenus par une détermination séparée des matières en
+
suspension et des matières dissoutes. La concentration en solides totaux dans
+
les eaux de ruissellement dépend de facteurs météorologiques (durée de temps
+
sec ayant précédé la pluie, durée de la pluie, intensité, etc.). Les concentrations
+
mesurées varient de 28 à 1200 mg/L sur des portions autoroutières, de 110 à
+
1100 mg/L dans des zones résidentielles, de 230 à 1900 mg/L sur des zones
+
commerciales. La charge totale annuelle produite par les autoroutes peut
+
atteindre 6300 kg/ha/an.
+
  
[[Catégorie:Dictionnaire DEHUA]]
+
Résidu de l’évaporation d’un échantillon d’eau et de sa dessiccation dans une étuve.
 +
 
 +
Les solides totaux sont la somme des [[Matières en suspension / MES (HU)|matières en suspension]] et des solides dissous ; ils ne comprennent pas les solides transportés par [[Charriage (HU)|charriage]].
 +
 
 +
==Mesure des solides totaux==
 +
 
 +
La détermination expérimentale des solides totaux se fait en deux phases. Dans un premier temps on fait évaporer un volume connu d’eau dans un récipient taré placé au dessus d’un bain marie ; puis on sèche le résidu dans une étuve jusqu’à ce que le poids deviennent constant, soit à 103/105°C, soit à 179/181°C. Une température plus élevée permet d’évaporer l’eau interstitielle piégée dans le résidu solide, mais risque de conduire à la volatilisation d’une partie des [[Matière organique / MO (HU)|matières organiques]]. Malgré tout, la température la plus élevée fournit des résultats plus facilement comparables avec ceux obtenus par une détermination séparée des matières en suspension et des matières dissoutes.
 +
 
 +
==Valeurs moyennes de concentration dans les eaux de ruissellement==
 +
 
 +
La concentration en solides totaux dans les eaux de ruissellement dépend de facteurs météorologiques (durée de temps sec ayant précédé la pluie, durée de la pluie, intensité, etc.). Les concentrations mesurées varient de 28 à 1200 mg/L sur des portions autoroutières, de 110 à 1100 mg/L dans des zones résidentielles, de 230 à 1900 mg/L sur des zones commerciales. La charge totale annuelle produite par les autoroutes peut atteindre 6300 kg/ha/an.
 +
 
 +
[[Catégorie:Dictionnaire_DEHUA]]
 +
[[Catégorie:Gestion_de_la_sédimentation_dans_les_ouvrages_d'assainissement_(HU)]]
 +
[[Catégorie:Autres_paramètres_physiques_(HU)]]
 +
[[Catégorie:Paramètres_physiques_(HU)]]

Version actuelle en date du 30 juin 2020 à 09:09

Traduction anglaise : Total solids

Dernière mise à jour : 30/6/2020

Résidu de l’évaporation d’un échantillon d’eau et de sa dessiccation dans une étuve.

Les solides totaux sont la somme des matières en suspension et des solides dissous ; ils ne comprennent pas les solides transportés par charriage.

[modifier] Mesure des solides totaux

La détermination expérimentale des solides totaux se fait en deux phases. Dans un premier temps on fait évaporer un volume connu d’eau dans un récipient taré placé au dessus d’un bain marie ; puis on sèche le résidu dans une étuve jusqu’à ce que le poids deviennent constant, soit à 103/105°C, soit à 179/181°C. Une température plus élevée permet d’évaporer l’eau interstitielle piégée dans le résidu solide, mais risque de conduire à la volatilisation d’une partie des matières organiques. Malgré tout, la température la plus élevée fournit des résultats plus facilement comparables avec ceux obtenus par une détermination séparée des matières en suspension et des matières dissoutes.

[modifier] Valeurs moyennes de concentration dans les eaux de ruissellement

La concentration en solides totaux dans les eaux de ruissellement dépend de facteurs météorologiques (durée de temps sec ayant précédé la pluie, durée de la pluie, intensité, etc.). Les concentrations mesurées varient de 28 à 1200 mg/L sur des portions autoroutières, de 110 à 1100 mg/L dans des zones résidentielles, de 230 à 1900 mg/L sur des zones commerciales. La charge totale annuelle produite par les autoroutes peut atteindre 6300 kg/ha/an.

Outils personnels