S'abonner à un flux RSS
 

Apic (HU)

De Wikhydro
Version du 19 septembre 2019 à 10:29 par Philippe Bagot (discuter | contributions)

(diff) ← Version précédente | Voir la version courante (diff) | Version suivante → (diff)

Sigle pour « Avertissement sur les Pluies Intenses à l’échelle des Communes ».

APIC (1) est un service par abonnement gratuit proposé, depuis fin 2011, par Météo-France aux maires et aux préfets, qui peuvent désigner d’autres personnes ou services destinataires ; le SCHAPI et les SPC sont également destinataires. Ces avertissements sont élaborés suivant la méthode AIGA pour les pluies. Cette méthode utilise les observations fournies par les radars météorologiques et des pluviomètres au sol pour définir des seuils de dépassement de rareté de l’évènement pluvieux au moment du déclenchement de l’avertissement. Cette information est actualisée toutes les 15 mn. Ce service est actif sur la partie du territoire métropolitain français

Il a été mis en place en 2011 par Météo-France, dans le cadre du Plan national sur les submersions rapides, suite, notamment, à la crue soudaine catastrophique du 15 juin 2010 à Draguignan (Var) et alentour. Il est basé sur :

·         l’évaluation, par le réseau de radars hydrométéoroliques ARAMIS et le réseau de pluviomètres télétransmis en temps réel, sur les zones du territoire national bien couvertes par ces réseaux, des cumuls de pluie sur 1, 2, 3, 4, 6, 12, ou 24 heures ;

·         l’estimation du niveau d’intensité de ces lames d’eau, traduit en termes de période de retour statistique, grâce à la méthode AIGA pluvio.

L’avertissement sur les pluies intenses est déclenché sur dépassements de seuils de cumuls de pluie sur une commune ou une de ses parties. Une commune peut s’abonner aux avertissements de communes voisines, par exemple pour le cas où elle se situe à son amont, en vue d’anticiper sur les ruissellements. Cet avertissement est diffusé sous forme de message téléphonique oral, de SMS et de courriel.

Deux seuils de sévérité des pluies, sont utilisés : intenses, correspondant à une période de retour statistique de 10 ans, et très intenses, 50 ans.

Une carte des communes concernées par des pluies intenses, que les municipalités soient abonnées ou non, est accessible via un extranet APIC réservé aux préfectures, aux SPC et aux Services départementaux d’incendie et de secours.

En complément d’APIC, concernant les risques liés aux crues soudaines, Vigicrues flash a été mis en service par le Ministère chargé de l’Environnement en mars 2017. Il utilise le même circuit et les mêmes principes de diffusion des avertissements.

Bibliographie

(1)    Brovelli P., APIC, Avertissement Pluies Intenses à l’échelle des Communes, novembre 2011, Forum radar hydrométéorologique, Toulouse.

Pour en savoir plus : https://apic.meteo.fr/ressources/doc/doc_mairie.pdf

Outils personnels