S'abonner à un flux RSS
 

Bassin (HU)

De Wikhydro
Version du 12 février 2020 à 12:50 par Hermine Quardon (discuter | contributions)

(diff) ← Version précédente | Voir la version courante (diff) | Version suivante → (diff)

Traduction anglaise : Basin

Ce terme est employé en hydrologie urbaine en association avec un nombre important de qualificatifs divers. Trois de ces qualificatifs permettent de regrouper l'ensemble du vocabulaire utilisé :

  • bassin de retenue désigne de manière générique toutes sortes d'ouvrages retenant momentanément des eaux pendant les périodes pluvieuses, que ce soit des eaux pluviales seules ou un mélange d'eaux pluviales et d'eaux usées. Les appellations sont variées. Elles peuvent correspondre à la fonction principale que le bassin assure (par exemple bassin d'amortissement, bassin réservoir, bassin tampon, bassin d'étalement, bassin de stockage, bassin d'infiltration, bassin de dépollution, bassin de décantation des eaux de temps de pluie, bassin d'orage, etc.). Elles peuvent également correspondre à ses caractéristiques principales (par exemple : bassin sec revêtu ou non, bassin en eau, bassin enterré, bassin paysager, etc.). Il est préférable d'éviter l'utilisation de termes correspondant à des anglicismes : bassin de rétention, bassin de storage, etc.) ou à des qualificatifs annexes (bassins mixtes, bassins de transit, etc.) ;
  • bassin versant désigne un territoire de taille quelconque considéré au regard des phénomènes hydrologiques, et tel que toute l'eau ruisselée sur sa surface s'écoule vers un point unique : l'exutoire du bassin versant. Cet exutoire peut être situé sur un cours d'eau, sur une canalisation ou sur tout autre élément du réseau hydrographique. Selon les cas, on utilise également les termes suivants : impluvium, bassin hydrologique, bassin hydrographique, bassin d'apport, voire bassin, sans qualificatif. Le terme bassin fluvial est utilisé pour désigner l'ensemble du bassin hydrographique d'un fleuve (jusqu'à son exutoire).
Outils personnels