S'abonner à un flux RSS
 

Toiture stockante (HU)

De Wikhydro
(Redirigé depuis Toit stockant (HU))

Traduction anglaise : Roof detention, Roof storage, Rooftop storage

Dernière mise à jour : 1/7/2020

Toiture équipée pour stocker temporairement les eaux pluviales et les restituer à un exutoire à débit limité et/ou pour en intercepter une partie. Les structures de ce type font partie des techniques alternatives en assainissement pluvial.

L’installation est très simple dans le cas d’une toit plat car il suffit d’installer un dispositif de contrôle du débit à l’entrée des points de vidange. Elle est beaucoup plus compliquée et moins efficace si le toit a une pente.

Sommaire

Différents types de toitures stockantes

Il existe différentes possibilités pour utiliser une toiture de façon à mieux gérer les eaux pluviales produites. Les plus simples sont décrites dans les paragraphes suivants.

Toiture stockante simple

Le débit de vidange est régulé à une valeur donnée par un dispositif adéquat situé au point bas de la toiture (voir schéma de principe de la figure 1). Ce type de toiture permet de limiter le débit produit en utilisant un stockage provisoire de l'eau pendant quelques heures. Il est utilisable seul ou à l'amont d'un autre ouvrage (par exemple à l'amont d'un ouvrage d'infiltration).


Figure 1 : Principe d'une toiture stockante simple.


De façon pratique, toutes les toitures terrasses peuvent très facilement être équipées de cette façon pour stocker provisoirement l'eau de pluie et la restituer à débit contrôlé vers l'aval. Il suffit pour cela d'installer un limiteur de débit sur l'évacuation (voir figure 2).


Figure 2 : Exemple de régulateur de débit sur un toit ; crédit photo Jean-Pierre Tabuchi.


Dans le cas d'une toiture terrasse engravillonnée, le volume que l'on peut stocker pour une hauteur d'eau donnée est réduit et dépend de la porosité du matériau. Cet inconvénient est contrebalancé par le fait qu'une partie de l'eau va rester piégée dans le matériau et s'évacuera ultérieurement par évaporation. Les hauteurs ainsi interceptées et qui ne rejoignent jamais le réseau sont loin d'être négligeables pour les petites pluies avec un ordre de grandeur de 1mm d'eau retenue pour 3 cm de graviers. Une toiture terrasse recouverte de 10cm de graviers est ainsi capable d'intercepter les 3 à 4 premiers mm précipités (à la condition qu'il n'ait pas plu depuis plusieurs jours).

Toiture végétalisée

Une toiture stockante peut également être végétalisée. Dans ce cas, elle peut éventuellement être dotée d'une réserve d'eau qui permet d'augmenter le volume stocké, lequel sera mis ultérieurement à la disposition de la végétation.

Une toiture végétalisée, même sans régulation du débit sortant (toiture drainée), peut également stocker quelques millimètres de pluie dans le substrat. L'efficacité de ce stockage sera cependant beaucoup plus faible et dépendra essentiellement de l'épaisseur du substrat.

Voir à ce sujet : Toiture végétalisée.

Possibilité d'implantation des toitures stockantes

Le lieu le plus simple pour implanter une toiture stockante est bien sûr le bâtiment. Les surfaces susceptibles d'être équipées en zone urbaine sont considérables et il s'agit probablement de la façon la plus efficace pour réduire les débits produits par temps de pluie. Les toitures terrasses existantes peuvent parfaitement être équipées de régulateur (voir Figure 2), et ceci de façon très économique.

Il est également possible d'envisager l'installation de toitures stockantes, végétalisées ou non, sur des surfaces aménagées autres que des bâtiments (parkings, trottoirs ou autres cheminements piétonniers).

Beaucoup d'informations inquiétantes circulent sur les toitures terrasses stockantes : risque d'effondrement dû à la surcharge, risque d'infiltration d'eau dans l'immeuble, interdiction par les règles d'urbanisme, etc...). La plupart de ces informations sont fausses ou du moins fortement exagérées. Voir à ce propos la fiche du GRAIE "Vrai ou faux" sur les toiture terrasses stockantes.

Outils personnels