S'abonner à un flux RSS
 

Shypre (HU)

De Wikhydro
Version du 30 juin 2020 à 08:23 par Bernard Chocat (discuter | contributions)

(diff) ← Version précédente | Voir la version courante (diff) | Version suivante → (diff)

Dernière mise à jour : 3/1/2020

Sigle pour Simulation d'HYdrogrammes pour la PREdétermination des crues. Méthode de génération automatique de très longues séries chronologiques artificielles de pluies au pas de temps horaire.

Cette méthode a été développée par le Cemagref devenu IRSTEA puis INRAE (Arnaud et Lavabre, 1999). Elle utilise la méthode de Monte Carlo pour générer des chroniques de hyétogrammes horaires (voir Série chronologique de pluies ) à partir de tirages aléatoires effectués dans les lois de distribution de probabilité de 8 caractéristiques des pluies. Ces lois de distribution ont été dégagées à partir de l’analyse de séries d’enregistrements pluviométriques. 217 séries ont été utilisées pour la France métropolitaine, 33 pour les îles de la Réunion et de la Martinique. Cette analyse a montré que le modèle était applicable en tout point du territoire français. La dépendance entre certaines variables a été mise en évidence, modélisée et prise en compte.

Ces longues chroniques artificielles peuvent servir d’entrée à des modèles hydrologiques pour générer des séries longues d’hydrogrammes sur lesquels on peut également effectuer un traitement statistique. La méthode SHYPRE est ainsi utilisée avec le modèle GRD (ainsi qu’avec les modèles GR3H de l’IRSTEA et la fonction de production du SCS – Soil conservation service-) pour calculer la période de retour théorique associée à un débit donné et ce résultat sert de référence à la méthode d’anticipation des crues soudaines AIGA.


La méthode Shyreg permet de généraliser la méthode SHYPRE dans les zones où les données ne sont pas disponibles au pas de temps horaire.

Bibliographie :

  • Arnaud, P. etLavabre, J. (1999) : Nouvelle approche de la prédétermination des pluies extrêmes ; C. R. Acad. Sci., Sciences de la Terre et des planètes, Géosciences de surface, hydrologie–hydrogéologie 328, 615–620.

Pour en savoir plus : www.hydris-hydrologie.fr/pj/Fiche_SHYPRE-SHYREG_Hydris.pdf

Outils personnels